La 3° Guerre Mondiale

La troisième guerre Mondiale aura bien lieu.


En réalité, si l'on y regarde bien, elle a déjà commencé !

Non, ce n'est pas une guerre classique, mais le début d'une guerre civile !

Sa source, sa cause n'est pas dans l'hémisphère sud, comme d'aucunes voudraient noue le faire accroire,

mais chez mais chez nous,

et prendra son apogée

par le fait des générations que nous produisons.

Elle est déjà là, dans nos rues, où des jeunes incompris

deviennent des révoltés et des délinquants.

C'est un véritable défi dont notre société ne perçoit que si peu les enjeux

et l'indispensable prise en charge réelle de ce

désastre qu'est l'absence de dialogue VRAI entre les générations.

La violence, le sadisme inimaginable de nombreux soldats de l'armée du III° Reich s'est expliquée par l'arrachement de leurs foyers

(et principalement de leurs mères), une génération plus tôt,

des nouveaux-nés allemands pour les placer dans des

familles "bonnes aryennes" ou chez les "hitlerjungen".

Dans notre société actuelle, chez nous, cette distanciation de l'enfant

d'avec son foyer de naissance ne s'explique le plus souvent plus

que par des "fractures" socio-culturelles insoupçonnables :

La télévision, les jeux vidéo, et les techiques actuelles

captivent à ce point l'attention des enfants et des adolescents

(avec d'ailleurs le soulagement des parents de ne pas devoir s'en occuper !)

que ces jeunes se mettent, sans s'en rendre compte,

en rupture d'avec leur milieu familial comme de la société adulte en général.

Il n'y a plus de dialogue inter-générationnel.

Il ne reste plus à ces jeunes que l'échange avec leurs pairs,

largués comme eux, et qui finalement forment des "clans"

ayant leurs langages (verbaux ou gestuels) propres.

Et puisque la société, bien "instituée[1]" ne tolère pas la "différence", on les nomme alors "(pré-)délinquants",

on les chasse des lieux publics où leur spontanéïté, leur créativité,

leur développement personnel, leur intelligence même,

ne peuvent plus se développer !

La rupture est consommée...

et le placement en institution de jeunesse souvent assuré !

De nombreux "prophètes" post 1968

(en ignorant les hurluberlus de l'époque)

l'avaient en quelque sorte prédit.

Nous y voilà...!

Lire :

•"Le Violon Cassé" (Vécu d'un enfant adopté = lien),

•Abandon à la Naissance (lien)

•"Lignes de Failles" - roman (lien) et :

•[1] René Loureau : "L'instituant contre l''institué" (lien).

•"Les 'stages parentaux' "

Les liens sont encore à créer. Merci de votre indulgence.

CLINIQUE DE L'ADOPTION®—RÉSEAU DES ÉPIS MÊLÉS­®—CLINIQUE DE L'ATTACHEMENT© A.S.B.L. (TVA N° BE-0899.099.532 RPM BRUXELLES)

CODE NACE BEL 86904 R - Activités relatives à la santé mentale, sauf hôpitaux et maisons de soins psychiatriques.

Les signataires des articles sont seuls responsables de leurs contenus. Site créé le dimanche 30 juin 2008 et en évolution quasi quotidienne ! Venez-y fréquemment pour lire ses mises à jour !

Les appellations « CLINIQUE DE L'ADOPTION»® © ™ et «CLINIQUE DE L'ATTACHEMENT» © sont des marques protégées par copyright et/ou par l'OBPI (n° 0873530)

Tous droits réservés © P.Roggemans, entoileur.

  «CLINIQUE DE L'ADOPTION» ®© «RÉSEAU DES ÉPIS MÊLÉS»®© (La CLAREM ©) Clinique de l'Attachement ©. A.S.B.L. « Une chose est sûre : si un psy vous assène des certitudes sur les troubles mentaux, c'est qu'il a besoin de soins » (J.-F. MARMION in Sciences Humaines - Grands Dossiers n°28 09-10/2012 'L'Histoire des Troubles mentaux ')

«Troubles de l'Attachement», du «Développement Dysharmonieux. Lutte contre les adoptions injustifiées et les trafics d'enfants. « Ce qu'on ne veut pas savoir de soi-même finit par arriver de l'extérieur comme un destin. » Carl Gustav Jung, Psychologue et Psychanalyste