O.N.G. "CRAC" (Togo)

Voici depuis le 13 mai 2012 que nous avons reçu de la part du « CRAC »-lien- (Association « CERCLE DE RÉFLEXION ET D’ACTION POUR LA COHÉSION ») une demande de mise en relation avec la « Clinique de l'Adoption ® ».

Le CRAC :

Est lauréat 2006 de la Fondation Sommet Mondial des Femmes (WWSF) :Il exécute depuis 2008 un programme fédérateur (avec quatre associations de terrain) et transversal de parrainages d'enfants en détresse; Il organise un programme d'activités génératrices de revenus (AGR) pour les veuves, un programme de reboisement de son espace de 10 hectares acquis, Ainsi qu'un programme agropastoral pour l'auto- financement d'un centre d'accueil pour enfants (de rues, handicapés, sidéens, abandonnés, traumatisés, etc.) en détresse.

Cette collaboration semble de prime abord riche en perspectives de développement de notre « Réseau des Épis Mêlés ® » - « Clinique de l'Adoption ® ».

CLINIQUE DE L'ADOPTION®—RÉSEAU DES ÉPIS MÊLÉS­®—CLINIQUE DE L'ATTACHEMENT© A.S.B.L. (TVA N° BE-0899.099.532 RPM BRUXELLES)

CODE NACE BEL 86904 R - Activités relatives à la santé mentale, sauf hôpitaux et maisons de soins psychiatriques.

Les signataires des articles sont seuls responsables de leurs contenus. Site créé le dimanche 30 juin 2008 et en évolution quasi quotidienne ! Venez-y fréquemment pour lire ses mises à jour !

Les appellations « CLINIQUE DE L'ADOPTION»® © ™ et «CLINIQUE DE L'ATTACHEMENT» © sont des marques protégées par copyright et/ou par l'OBPI (n° 0873530)

Tous droits réservés © P.Roggemans, entoileur.

  «CLINIQUE DE L'ADOPTION» ®© «RÉSEAU DES ÉPIS MÊLÉS»®© (La CLAREM ©) Clinique de l'Attachement ©. A.S.B.L. « Une chose est sûre : si un psy vous assène des certitudes sur les troubles mentaux, c'est qu'il a besoin de soins » (J.-F. MARMION in Sciences Humaines - Grands Dossiers n°28 09-10/2012 'L'Histoire des Troubles mentaux ')

«Troubles de l'Attachement», du «Développement Dysharmonieux. Lutte contre les adoptions injustifiées et les trafics d'enfants. « Ce qu'on ne veut pas savoir de soi-même finit par arriver de l'extérieur comme un destin. » Carl Gustav Jung, Psychologue et Psychanalyste